Association 1000 Sourires

Opération citoyenne avec la Gendarmerie
pour les marmailles de l'Etang


Une cinquantaine de Very Important Marmailles (VIM) se sont rendus au Commandement de la Gendarmerie de la Réunion de Saint-Denis mercredi 09 novembre, où des démonstrations et des ateliers ludiques leur ont été proposés.


A l’occasion de cette 191ème opération, Danièle Jourdain-Menninger, Présidente de la Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et les Conduites Addictives (MILDECA) a rendu visite aux enfants au cours de l’atelier Brigade de prévention de la Délinquance Juvénile afin de les sensibiliser sur le danger des addictions.


Avant de les répartir sur cinq ateliers, les petits saint-paulois du quartier de l’Etang ont assisté à une démonstration de l’équipe cynophile détachée pour emploi auprès de l’antenne du GIGN. Un instructeur, formé au sein du Gramat a présenté une simulation auprès d’un malinois, dressé pour découvrir les drogues douces (zamal) dures (héroïne, cocaïne), les amphétamines, l’armement, de l’argent, des personnes disparues ou en fuite.… En un instant, le chien qui possède un odorat 40 fois supérieur à celui de l’homme, a reniflé et trouvé le produit stupéfiant (zamal) et l’arme, cachés à l’intérieur d’une voiture. Bien entendu, comme l’a mentionné le dresseur, cette performance demande beaucoup de travail : « Il faut entre trois à six mois d’entraînement pour que l’animal soit totalement opérationnel ». Alors que les marmailles caressaient à tour de rôle le chien, l’instructeur s’est confié : « Le cirque est la meilleure école de dressage qui présente un savoir-faire inégalable transmis de génération en génération »


Atelier Section aérienne de gendarmerie (SAG)

Un pilote et un copilote (mécanicien de bord) ont fait sensation lorsqu’ils ont posé l’hélicoptère B2 sur l‘ancienne DZ de la Redoute. Les marmailles n’auraient jamais imaginé que cet hélicoptère puisse atteindre une vitesse moyenne de 230 km/heure et que cet engin puisse voler plus haut que le Piton des Neiges, soit : 5600 m. Les diverses questions des enfants leur ont donné un aperçu sur la diversité de leurs fonctions (transport d’autorité, sécurité routière, secourisme en haute montagne, en mer, recherche de malfaiteurs, enquêtes judiciaires…) et du professionnalisme de la SAG qui travaille en binôme avec le milieu médical (SAMU).

 


Atelier Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM)

Durant cet atelier, deux secouristes qui ont fait leurs classes en haute montagne (Savoie - Chamonix) ont présenté leur matériel lors de leurs diverses missions (talkie-walkie, gilet, combinaison, baudrier, le treuil « kong » qui permet de remonter un blessé ). Selon le secouriste : « C’est la Réunion qui réalise le plus d’interventions par secouriste. A savoir : 600 interventions pour 11 secouristes en 2015 ». S’en est suivi une démonstration de secourisme. Avant l’hélitreuillage, un enfant a reçu les premiers soins comme la pose d’une attelle dans une perche de transport (brancard). Amusés, ses camarades se sont prêtés au jeu lorsqu’il a fallu le transporter un instant.


Atelier Escadron Départemental de Sécurité Routière (EDSR)

 

Deux gendarmes de Saint-Benoît se son mis à la disposition des enfants pour leur présenter leurs outils de travail : le véhicule CSA (contrôle sanction automatisé ou radar automatique en statique) et leur moto (Yamaha 900 cm3). Equipés de gyrophare, d’un haut parleur sur leur casque, d’un talkie walkie avec antenne et d’un système airbag en cas de chute, ces motards ont évoqué leurs diverses interventions comme des escortes de hauts fonctionnaires, du chef de l’Etat et la prévention qui a toute son importante vu les infractions. Les gendarmes ont souhaité sensibiliser à un triste fait, omniprésent à La Réunion : « La lutte contre l’insécurité routière est notre cheval de bataille ! Il faut savoir que l’alcool, le zamal et les excès de vitesse sont les causes principales d’accidents graves !! ». A ce sujet, les enfants se sont familiarisés avec du matériel (éthylomètre, appareil de vitesse comme la jumelle à visée laser, le procès verbal électronique, le dépistage salivaire et le radar CSA piloté par un ordinateur, de jour comme de nuit). Avant de quitter les lieux, les petits saint-paulois ont compris l’efficacité de l’éthylotest lorsqu’ils ont soufflé dans cet appareil de mesure.


Atelier Antenne Groupe d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN)

 

Habituée à intervenir sur des opérations souvent « délicates » (manifestations, interpellations à domicile, terrorisme aérien…) l’Antenne GIGN possède un panel d’armements (arme personnelle, fusil à lunette, fusil mitrailleur HKG36) et d’équipements (gilet par balles, casque à visière blindée, masque à gaz et la cagoule perçue comme un « impact psychologique »). C’est ce que les jeunes ont découvert durant cet atelier fort instructif. Cette unité d’élite leur a ensuite fait découvrir l’intérieur d’un véhicule blindé à roue de la gendarmerie (VBRG), utilisé en situation de crise (manifestation qui dégénère, cyclone, guerre). Assis sur le tourelleau, ce petit monde a joué le rôle du « petit soldat » après avoir pris connaissance de la tourelle, du radio tireur, du lance grenade et du lance mitraillette.

 


Atelier Brigade de Prévention de la Délinquance Juvénile

Présente en milieu scolaire, la BPDJ réalise un travail considérable afin que la jeunesse ne soit pas vulnérable à la poly toxicomanie (alcool et zamal). Sous l’œil attentif de Danièle Jourdain-Menninger, les petits saint-paulois ont suivi un parcours de santé afin d’êtres sensibilisés contre les drogues. Sur des coffres étaient mentionnés de nombreux slogans comme : « Arêt bat leffé » « La seringue ça rend dingue » ou « Boi pas l’alcool out cor sera mol ». Comme l’a mentionné un des gendarmes : «Ne consommez pas des produits que vous ne connaissez pas ». Volontaires et sensibilisés, les enfants ont obtenu un « Diplôme de parcours santé » avant de quitter le Comgend. Possible que d’ici quelques années, un des VIM fasse partie du PGHM, du GIGN ou soit pilote d’hélicoptère… L’essentiel est d’aimer son métier et de respecter les valeurs républicaines.


Afin d‘immortaliser cette 191ème opération, les enfants, les équipes de la gendarmerie et le Colonel Luc Auffret ont posé pour une photo de famille devant l’hélicoptère B2. Ibrahim Ingar, Président de l’association 1000 Sourires a offert un trophée à l’officier afin de remercier le Comgend qui depuis 2006 s’est engagé auprès de l'association et permet aux enfants de participer à ces opérations placées sous le signe de la Citoyenneté. Comme l’a mentionné Ibrahim Ingar : « Alors que l’association a parrainé plus de 8280 enfants en une décennie, rien ne serait réalisable sans l’appui incontesté du partenariat, du parrainage et du bénévolat »

 





Les photos de l'opération ...



Mercredi 16 Novembre 2016
     




"Ils font bouger la Réunion" - Ibrahim Ingar sur Réunion 1ère TV.

Le Quotidien de la Réunion - Ibrahim Ingar médaillé de bronze de la Jeunesse des sports et de l'engagement associatif.

Le Quotidien de la Réunion - Ibrahim Ingar "le Père Noël Saint-paulois".

2015: Opération "S'envoler vers le Rêve..." - Magazine de 26 min diffusé sur Réunion 1ère

"Coup de chapeau" de Radio Festival


coup_de_chapeau_de_radio_festival.mp3 'Coup de chapeau' de Jean-Pierre Germain sur Radio Festival le 15-09-2010 .mp3  (479.8 Ko)




2014: Opération "S'envoler vers le Rêve..." - Magazine de 26 min diffusé sur Réunion 1ère

ITV Radio Nostalgie - 2 Nov 2011


ITV Radio Nostalgie - 2 Nov 2011

itw_mr_ingar_nostalgie_2_nov.mp3 Interview Ibrahim INGAR, Président de 1000 Sourires sur Radio Nostalgie le 2-11-2011.mp3  (4.89 Mo)











Actualités de Jérémy Morel, défenseur de l'Olympique de Marseille et Parrain de l'Association 1000 Sourires


Inscription à la newsletter







Rien ne vaut le sourire d’un enfant …


Le rêve, l’évasion, la découverte, l’émerveillement ….

Rien ne vaut le sourire d’un enfant …
Tous ces instants sont des étapes fondamentales dans le développement d’un enfant. Voir que lui aussi peut être valorisé, que lui aussi a droit à des cadeaux extraordinaires, que lui aussi peut être au centre des attentions… C’est tout ce à quoi s’atéle l’Association 1000 Sourires depuis sa création.


Opération Base aérienne 181

1000 Sourires au journal radio de Réunion 1ère (18h - 14 mai 2011)


journal_radio_du_14_mai_2011_a_18h.mp3 Journal radio 1ère du 14 mai 2011 à 18h.mp3  (1.94 Mo)